Salaberry-de-Valleyfield 27 ans d’enfer et quatre enfants de son père


Dix ans de prison pour un père abject ne répareront pas la vie brisée de sa fille ni des quatre enfants qui sont nés de l’inceste qui a duré 27 ans.

Apeuréebattue, la femme a gardé le silence sur les agressions sexuelles qu’elle a subies jusqu’en 2011.

C’est l’un de ses fils qui s’est confié à son professeur à propos desviolences qu’il vivait à la maison, car sa mère habitait toujours avec son père, qui a permis de mettre fin à l’horreur. La police a été saisie de l’histoire et le père incestueux poursuivi.

«Mon père m’a fait des menaces. Il m’a dit que si je partais, qu’il allait me retrouver, me tuer et tuer mes enfants»

 

L’homme dont la sentence est tombée hier à Salaberry-de-Valleyfield en Montérégie a commencé son manège une fois séparé de sa femme quand sa fille le visitait.

«Ma mère n’était pas là, car j’allais chez lui une fin de semaine sur deux. J’avais peur, je n’en ai pas parlé à personne. Quand je suis tombée enceinte, il m’a dit de dire que l’enfant était du gars que j’avais rencontré chez une amie», a raconté à Claude Poirier la victime dont la voix trahit des années de souffrance.

Perte de jumeaux

Au fils des ans, la femme a porté six enfants de son père. Elle aperdu des jumeaux et mené à terme quatre grossesses, mais n’a pas cherché à se soustraire du joug de son père.

«Mon père m’a fait des menaces. Il m’a dit que si je partais, qu’il allait me retrouver, me tuer et tuer mes enfants», souffle la femme qui croit que l’homme qu’elle appelle son géniteur a aussi agressé ses enfants.

Possessif, le père incestueux refusait même que sa fille ait un copain. «Il était très violent. Je ne pouvais pas avoir un conjoint, je ne pouvais pas regarder quelqu’un ou rire avec le sexe opposé, car je mangeais une volée», se remémore-t-elle.

La pauvre femme a maintenant un amoureux, mais elle est loin d’avoir surmonté ses problèmes. «Je suis allé en thérapie, mais j’ai lâché, c’était trop dur. Je vais recommencer. […] Mes enfants vivent ça très dur aussi.»

 

http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/faitsdivers/archives/2013/11/20131119-094440.html

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *